Le freelancing est à la mode et ce n’est pas un hasard : si chaque jour des dizaines de freelances se lancent dans l’aventure de l’indépendance en France, c’est parce que ce “statut” (qui n’en est pas un au sens administratif du terme) propose bien des avantages.

 

Mais attention, être freelance n’est pas non plus une utopie. Le freelancing n’est pas le paradis du monde du travail. En revanche, être freelance dans le digital aujourd’hui est un mode de vie qui vaut le détour.

 

Devenir libre, indépendant et voguer vers ses propres ambitions

 

Travailler en entreprise, c’est servir le projet de quelqu’un d’autre. Travailler en freelance, c’est construire son propre projet en se fixant des objectifs, puis en travaillant dur pour les atteindre et prospérer.

 

Si le freelance n’est pas 100 % indépendant car il doit bien sûr rendre des comptes à ses clients, il bénéficie d’une autonomie rare : il fixe ses propres règles.

Plus important encore, il construit sa marque, définit son offre, choisit son tarif et crée l’activité dont il rêve. Il n’a besoin de personne pour lui dire ce qu’il doit faire, comment le faire ou quand le faire.

 

Et la liberté de choisir son lieu de travail et ses horaires, que demander de mieux ?

 

Travailler en freelance, c’est s’affranchir des règles traditionnelles de la vie en entreprise. Pas envie de travailler le lundi ? Pas de problème. Envie de travailler 7j/7 pour gagner 5 000 € / mois ? Aucun souci.

 

L’important est de vivre son activité comme on le souhaite et de bien s’organiser.

 

Une prise de risque récompensée

 

Se lancer en freelance, c’est prendre un risque : sans filet de sécurité, pas de salaire qui tombe en fin de mois en cas d’impayé, d’absence de clients ou de souci de santé.

 

Le freelance prend des risques mais il gagne plus d’argent que ses pairs en entreprise. Il travaille souvent moins pour un meilleur revenu. Il n’a pas non plus d’obligations de lieu ou d’horaire, ce qui est en soi une forme de récompense.

 

Rien n’empêche un client de lâcher le freelance du jour au lendemain sans explication. Il n’y a pas de Code du Freelancing qui imposerait des règles comme le Code du Travail. Toutefois, il existe un syndicat depuis peu : indépendants.co.

 

Mais toute cette liberté et ces avantages vaudraient-ils le coup sans les risques associés ?

 

Tout le monde n’est pas fait pour être freelance… mais peut-être que vous, oui !

 

Si vous avez du mal à vous organiser en autonomie, que prendre des décisions est quelque chose qui vous fatigue ou si tout simplement vous gérez mal le fait d’avoir des revenus en dents de scie, peut-être que le freelancing n’est pas votre mode de travail idéal.

 

Les personnes les plus indépendantes, souvent en parallèle introverties et débrouillardes par nature, sont les plus à même de s’épanouir dans la vie d’indépendant.

 

Par contre, si l’équipe compte beaucoup pour vous, que vous ne pouvez pas passer une journée sans parler à personne ou que vous avez besoin que l’on vous dise quoi faire, privilégiez le salariat, c’est sans doute plus intéressant pour vous.

 

Mais rien ne vous empêche de passer de l’un à l’autre, devenant tour à tour salarié et freelance. L’important, c’est de tester pour voir ce qui vous convient réellement !

 

Ah, une dernière chose…

 

Vous n’avez pas de phobie administrative ?

 

Parce qu’en freelance, il va falloir faire des devis et des factures, gérer sa comptabilité, déclarer ses revenus… bref, devenir ami avec l’URSSAF, les impôts et pas mal d’autres organismes publics.

 

Mais ce n’est pas ce détail administratif qui vous arrêtera dans la quête de la vie de vos rêves, n’est-ce pas ?

 

Le freelancing est d’abord un mode de travail, mais c’est surtout une expédition. C’est une aventure où l’on se découvre soi-même, où l’on apprend bien plus rapidement qu’en entreprise et où il ne faut pas avoir peur de viser haut. L’ambition est la seule limite du freelance. Êtes-vous fait(e) pour cette vie ?

Tout le monde n’est pas fait pour être freelance… mais peut-être que vous, oui ! Par @SchwartzBrice #MarseilleMDC #MarketingDigital Cliquez pour tweeter

Brice Schwartz

Copywriter & Content Marketer

https://briceschwartz.com

J’aide les marques à (vraiment) se démarquer sur le web en créant du contenu à impact. Freelance depuis 3 ans, j’accompagne mes clients en stratégie de contenu, rédaction web et copywriting.

Vous êtes dans le marketing digital ? Alors rejoignez-nous !

juillet, 2020

 

X